LISIS
image description
image description

Marc Barbier

Directeur de recherche, INRA

Je suis chercheur en sciences des organisations et en sociologie et je conduis depuis 20 ans des recherches sur les transformations du régime de production de connaissance et d’innovation en agriculture avec un ancrage prononcé dans les Études Sociales et Historiques des Sciences et des Techniques. Ce programme de travail m’a conduit à suivre des configurations de transformation de la recherche agronomique (crises environnementales liées aux nitrates et au pesticides, déploiement normatif et performatif du développement durable et aujourd’hui de l’agroécologie, émergence de nouveaux domaines de recherche autour d’enjeux sociétaux comme les biocarburants, la biodiversité ou les services écosystémiques).
J’ai créée l’unité propre INRA Sciences en Société (www.inra-sens.org) de l’INRA (www.inra.fr) en 2010 sur le campus de l’Université Paris-Est, et conduit l’implantation d’une forte présence scientifique de l’INRA aux bénéfices de l’Institut Francilien Recherche Innovation Société (www.ifris.org) dont je suis membre. Par ailleurs j’assume depuis sa création la direction de la plateforme CorTexT (www.cortext.net), instrument et pôle de recherche et de conception d’un instrument pour le renouvèlement des recherches en sciences humaines et sociales à partir du traitement des traces numériques textuelles. J’ai piloté le projet de conception de l’application en ligne CorTexTManager (www.managerv2.cortext.net).

J’enseigne régulièrement dans deux Masters : les Sciences Studies et l’anthropologie des savoirs dans la spécialité EDTS (Environnement dynamiques, territoires & sociétés) du Master d’Agroparistech et du Museum, et dans le master de sociologie des mondes numériques (Master 2 NUMI) qui enseigne les « méthodes digitales » pour les sciences humaines et sociales.

Sur le plan éditorial, je suis co-éditeur de la Revue d’Anthropologie des Connaissances (http://www.cairn.info/revue-anthropologie-des-connaissances.htm) , revue scientifique créée en 2007 et édité par la Société d’Anthropologie des Connaissances (http://www.socanco.org).
Du point de vue de l’animation scientifique, je suis membre des communautés scientifiques de l’EASST (https://easst.net), du STRN (www.transitionsnetwork.org), et j’ai participé à la création d’un cluster international de recherche sur les transitions (http://www.sad.inra.fr/Evenements/System-Innovation-towards-Sustainable-Agriculture). Je suis membre de la commission scientifique d’évaluation des chercheurs en sciences sociales de l’INRA (CSS SESG), membre du Conseil Scientifique de l’Institut AgroParisTech (http://www.agroparistech.fr/) , membre de la Commission Pluraliste REPERE (http://www.programme-repere.fr/repere2015/la-commission-pluraliste-repere/).
 

Liens :

https://www.researchgate.net/profile/Marc_Barbier
https://inra.academia.edu/MarcBarbier
http://www.socanco.org/article355.html

 

Éléments de bibliographie :

  • Antoine Doré, Marc Barbier. (2015). Maintenir la vigilance. Les objets-frontière-transitionnel dans la pérennisation des dispositifs de surveillance des « soldats de Dieu », Revue d’Anthropologie des Connaissances, 9 (2), pp.189-212.
  • Isabelle Mauz, Marc Barbier, Céline Granjou, Philippe Breucker (2014). Making taxonomy environmentally relevant. Insights from an All Taxa Biodiversity Inventory. Environmental Science and Policy, Volume 38 (April 2014), 254–262.
  • Allison Loconto and Marc Barbier, (2014). Transitioning sustainability: performing ‘governing by standards’, In Susana Borrás and Jakob Edler (Eds.). Governance of Socio-Technical Systems, Edward Elgar EU-SPRI Series
  • Marc Barbier, Boelie Elzen, (2012). System Innovations, Knowledge Regimes, and Design Practices towards Transitions for Sustainable Agriculture (Éditions Inra, [online, CC], Paris.
  • Céline Granjou, Marc Barbier (2010). Les métamorphoses de l’expertise, Éditions MSHS Paris & Quae.